Le P’tit Ours du Vexin à Chaussy appose sa griffe dans le monde

Habitante à Chaussy (Val-d’Oise), Myriam Monin a débuté son activité il y a dix ans. Elle fabrique notamment des ours en tissu, qui ont déjà conquis bon nombre de personnes. Son travail, minutieux, a déjà conquis le cœur de nombreux acheteurs, collectionneurs ou non.

Matériaux de qualité

Principal mot d’ordre : leur donner vie à l’aide de matériaux de qualité.

« C’est en général de la laine Mohair (poil de chèvre) mais j’utilise aussi la viscose, un tissu spécial pour les ours de collection. Je les confectionne comme autrefois, avec des goupilles. Ils sont tous articulés, précise Myriam Monin. Je créé aussi des costumes d’époque pour des manifestations historiques. »

Il lui faut à peu près une journée et demie pour la réalisation d’un ours, « qu’il soit petit, moyen ou grand ». À ce jour, impossible de quantifier le nombre de ses créations. « J’en ai réalisé des centaines, assure l’artisane. Mes parents ont reçu mes premiers ours. Quand je les regarde, c’est drôle de voir leur évolution au fil du temps. »

Quoi qu’il en soit, la crise sanitaire et le confinement qui en a découlé ont eu peu d’incidence sur le succès de P’tit Ours du Vexin.

« J’ai fait un peu de pub en novembre et ça a boosté mes ventes, même si ça fonctionnait déjà bien avant, précise Myriam Monin. J’ai même du mal à produire assez par rapport à la demande ! »

France, Corse, Angleterre ou encore États-Unis… les créations de la Calcédonienne s’arrachent partout dans le monde.

« Il y a quelques jours, une mamie anglaise m’en a commandé deux à l’occasion du mariage de sa petite-fille. Elle était très heureuse du résultat », conclut la créatrice.

Ses réalisations sont disponibles sur la plateforme Etsy ou encore sur Vexinboutiques.fr

Par Maxime Laffiac Publié le